Breaking News

Les astuces de Martina pour ton séjour linguistique en Angleterre

20140315_153517_1

La gauche là-bas, c’est là où les pouces sont à droite, n’est-ce pas ?!

« La circulation à gauche »  – rien que le mot éveille en nous un tas de peurs et d’angoisses. Aucun d’entre nous n’avait auparavant conduit une voiture sur le côté gauche de la rue. Qui serait donc l’heureuse élue ? Marlène, qui a récupéré les clés de l’agence Europcar parce qu’elle était la seule à disposer d’une carte de crédit et d’un permis de conduire valables. Et c’est ainsi que notre conductrice est devenue « Miss Rambo ».  Arrivée à la voiture, Marlène se posait déjà des questions. La place du conducteur est sur le côté droit et pas comme d’habitude sur la gauche. On démarre avec la main gauche et non la main droite. Après avoir une première fois vérifié comment la voiture était équipée, et après s’être installée, on était sur la route. Pour la première fois, Marlène appuyait sur le champignon, et c’est à partir de ce moment-là que nous sommes vraiment devenues une équipe. Pendant que Marlène appuyait sur l’accélérateur, Martina se chargeait du GPS, alors que Nadja devait vérifier qu’aucune voiture ne venait par la gauche ou la droite. La communication ressemblait à celles de pilotes d’avion: « Dois-je tourner à droite », « Check », « Puis-je tourner » ?, « Check ». Que peut-ont retenir de tout cela ? S’aventurer à conduire à gauche tout seul, c’est définitivement compliqué. On doit tout le temps repenser les choses à plusieurs reprises et encore s’assurer de ses gestes par deux fois.

Nous recommandons à tous les novices de préférer la conduite d’une voiture en groupe. C’est comme ça que l’on réussit à s’adapter à la conduite à gauche !

Circulation à gauche
En Angleterre, c’est la circulation à gauche et non à droite qui s’applique.

Noir ou blanc

L’heure du thé en Angleterre c’est un peu comme les cabines téléphoniques rouges, la Reine ou le fish’n’chips. Où que tu ailles, la première question à laquelle tu dois répondre est : « souhaites-tu un thé avec ou sans lait ?“ La réponse est très simple. Si le thé noir est fort, alors il faut le boire avec du lait. S’il est léger, tu le bois sans. Même les Anglais te le diront. A Wheately, une petite ville toute jolie et typiquement British, non loin d’Oxford, nous avons appris que le thé est différent si c’est un homme ou une femme qui le prépare. Un homme nous a dit: « Never drink a dark tea, if an English man made it ! » Ce qui veut dire: « ne bois jamais un thé noir lorsque c’est un homme anglais qui l’a préparé ! » Et cela généralement parce que les hommes le font plus fort et que l’on doit alors le boire avec du lait.

En tant que grande amatrice de thé, je ne m’attendais pas à ce que les Anglais ne disposent, ni ne proposent, qu’une faible variété de thés. Alors qu’en Suisse nous avons le choix entre du thé poivre-menthe, de la camomille, de l’églantine ou même du rooibos, du gingembre ou du thé du Paraguay, il y a dans la plupart des restaurants et cafés britanniques seulement du thé noir. Si l’on commande un thé et que l’on demande « Can I have a tea? », on nous sert un thé noir. Même chez les Anglais, il n’y a pas beaucoup de choix dans le placard à thé. Le seul choix qu’on peut avoir à faire est: « Would you like your tea black or white ? ». Si l’on n’apprécie pas trop le thé noir, alors il faut commencer par demander en premier: « Can I have a peppermint, camille or a berry tea? ». Comme cela, la question avec le lait aura trouvé sa réponse.

Tea Time
Le « Tea Time » est célébré en Angleterre.

Only 5 Minutes!

« Only 5 Minutes! » – c’est une phrase que nous avons entendue à plusieurs reprises en Angleterre. Lorsque l’on cherche son chemin, pour les Anglais, tout semble être à une distance de cinq minutes. Nous avons cependant remarqué assez rapidement que, soit les Anglais marchaient plus vite, soit ils n’étaient pas doués pour évaluer les choses. Car la plupart du temps, nous avions toujours besoin de plus de temps que les « only 5 minutes ». Ce que l’on peut alors faire, lorsqu’on est pressé et que l’on doit vraiment tenir compte du temps indiqué, c’est essayer d’évaluer soi-même la distance. Ce qui signifie que peu importe comment, mais il faut toujours demander une carte (que cela soit dans une école ou dans un bureau). Dès qu’on a la carte sous les yeux, il est plus facile d’évaluer le temps nécessaire pour parcourir la distance. Après 2-3 jours, nous avions déjà plus de facilités pour évaluer les distances en Angleterre. Mais ce qui est valable pour les distances à pied peut aussitôt être oublié pour la voiture. Souvent, cette très chère circulation raye d’un trait tous vos calculs. C’est notamment ce qui se passe dans la beautiful London. Pour une distance d’environ dix minutes en voiture, nous avons finalement eu besoin d’une demi-heure ! Là-bas, il faut toujours tenir compte de la circulation. Pour celui qui ne souhaite pas se prendre la tête avec la circulation et qui ne veut pas non plus marcher à pied, nous lui recommandons ce bon vieux vélo. Dans ce cas, il faut juste s’arrêter aux feux rouges !

Les Astres font la pluie et le beau temps ! En Angleterre également.

Des nuages et de la pluie. Ces deux vieux amis se rencontrent souvent en Angleterre. Ceux qui voyagent en Grande-Bretagne se représentent automatiquement un temps pluvieux et orageux. It’s very British! Mais les astres peuvent aussi faire les choses autrement. On peut même être optimiste et espérer un temps ensoleillé. À la mi-mars de cette année-là, nous avons eu la chance d’avoir beaucoup de soleil. Pendant sept jours, dans le sud de l’Angleterre, nous n’avons pas eu une seule goutte de pluie dans la journée ! Nous en croyions à peine nos yeux et avons brandi fièrement nos lunettes de soleil. Partout où nous allions, les Anglais disaient aux touristes « You can be lucky because of that weather ».Pour eux, c’était une véritable bénédiction et ils croyaient presque que nous avions apporté le soleil suisse. Que faut-il en retenir ? Si vous faites un cours de langue en Angleterre, ne prenez pas seulement des vêtements de pluie. Restez optimistes et prenez deux ou trois vêtements pour les beaux jours. Qui sait, peut-être que les astres vous prévoient de bonnes choses.

20140316_134458_1

Nous avons suscité ton intérêt ?
Alors, fais-nous signe pour un entretien-conseil gratuit personnalisé.

About the author

Martina est une spécialiste du voyage linguistique à l’agence Boa Lingua de Berne. Pendant ses voyages d’études en Grande-Bretagne, elle a noté les conseils utiles pour TON prochain séjour linguistique. Si tu veux poser des questions à Martina, laisse-lui tout simplement un commentaire.

Check Also

phrases de base en espagnol

Kit de survie: phrases de base en espagnol

L’arrivée dans un pays étranger peut être déroutante et parfois un peu effrayante. Cela fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*