Warning: Declaration of tie_mega_menu_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args, $id = 0) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/boalingu/public_html/blogfr/wp-content/themes/sahifa/functions/theme-functions.php on line 0
J’ai cru m’être trompé de décor en arrivant en Angleterre - Boa Lingua Romandie - Blog
Actualité

J’ai cru m’être trompé de décor en arrivant en Angleterre

Lorsque je suis descendu du bus à Brighton, que j’ai inspiré l’air vivifiant de la côte et senti les rayons du soleil me caresser le visage, j’ai cru m’être trompé de décor. Je m’attendais à quatre semaines de pluie et d’apprentissage intenses. J’ai pourtant bien vite constaté qu’il ne fallait jamais se lancer dans un séjour linguistique pétri de préjugés ou d’attentes, et encore moins lorsqu’il s’agit d’un séjour linguistique à Brighton.

Pendant mon séjour, j’ai rencontré des gens formidables qui ont été une véritable source d’inspiration, j’ai profité d’une météo presque parfaite (j’ai même réussi pour la première fois à bronzer un peu), et j’ai vécu tant de choses que je ne suis pas prêt d’oublier.

séjour linguistique à Brighton

La meilleure façon d’apprendre l’anglais est de sortir et de rencontrer de nouvelles personnes !

séjour linguistique à Brighton

J’ai appris à apprécier les plages de galets.

Mon premier préjugé, à savoir le mauvais temps, s’est révélé, comme je l’ai dit, injustifié. J’ai aussi réalisé que la meilleure façon d’apprendre la langue n’était pas de rester à la maison à bûcher mais de profiter en toute tranquillité de ses journées et de ses soirées entre amis. Il faut absolument veiller à constituer des groupes d’amis aux nationalités différentes afin d’être toujours amené à s’exprimer dans la langue que l’on apprend. Enfin, j’ai aussi appris à apprécier les plages de galets (incroyable mais vrai) : les vêtements restaient propres, on construisait des tours de pierre en guise de château de sable et le panorama était à couper le souffle.
Au final, le conseil que j’aimerais vous donner est de ne pas trop réfléchir mais surtout d’agir. On a la chance d’entamer un nouveau chapitre, de rencontrer des gens uniques et pleins d’humour, et l’on repart chez soi les valises pleines de nouvelles rencontres, de compétences linguistiques renforcées et de souvenirs inoubliables.

A propos de l’auteur

Je m’appelle Jo Dietrich, j’ai 17 ans et je suis originaire de Zurich. Je suis une personne très sociable et j’attache une grande importance à l’enrichissement personnel.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*