Warning: Declaration of tie_mega_menu_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args, $id = 0) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/boalingu/public_html/blogfr/wp-content/themes/sahifa/functions/theme-functions.php on line 0
Idées reçues sur la Russie - Boa Lingua Romandie - Blog
Actualité

Idées reçues sur la Russie

A propos de l’auteur

Ana est blogueuse à notre école partenaire Liden & Denz en Russie. Dans cet article, elle nous présente les idées reçues sur la Russie.

De nombreux malentendus existent au sujet de la Russie. Il est très facile de se faire une fausse idée de toute une nation comme par exemple la Russie. Il suffit de se baser sur ce que nous racontent nos proches et amis ou sur ce que l’on entend à la télévision ou sur YouTube . Mais en visitant l’endroit soi-même, il y a de fortes chances de changer complètement d’avis. Je conseille donc à tous ceux qui ne s’y sont jamais rendus de venir juger par eux-mêmes.

La vodka

La vodka n’est plus aussi importante qu’auparavant

La vodka n’est plus aussi importante qu’auparavant

Tous les Russes boivent-ils de la vodka ? Tous les Américains mangent-ils des hamburgers ? La réponse est non. De nombreux Russes ne boivent pas de vodka et un pourcentage considérable de la population ne boit pas du tout. Incroyable, n’est-ce pas ? La vodka reste quand même la boisson traditionnelle des fêtes.
Cependant, depuis l’envolée des ventes de bière au début des années 2000, la consommation de vodka n’est plus aussi importante qu’auparavant. Le marché offre désormais un choix plus vaste et les gens boivent plus de vin, de mousseux, de whisky, de rhum, de téquila et autres. Mais je pense pouvoir dire que les Russes « savent » comment boire de la vodka et peuvent en boire bien plus que toi. Comment ils y arrivent, c’est une autre histoire. Pour résumer, réfléchis à deux fois avant de traiter les Russes d’alcooliques. Tu ne ferais que donner une mauvaise image de toi-même.

Le sourire

J’avoue avoir moi-même été aussi influencée par des idées reçues. En étudiant à l’étranger et en rencontrant des personnes du monde entier, je me suis rendue compte que ce n’est pas parce qu’ils ne souriaient pas en permanence que les Russes étaient froids et insensibles. En réfléchissant bien, pourquoi un étranger devrait-il te sourire ? J’avoue avoir d’abord été un peu déstabilisée par tous ces visages sérieux mais j’ai fini par comprendre, et je viens du Portugal ! Je veux dire par là que je viens d’un pays dont la culture est tout à fait à l’opposé. Pourtant, je comprends et j’accepte qu’ils ne me sourient pas tout le temps.
Je pense donc qu’il ne faut pas le prendre pour soi. J’en suis arrivée à apprécier les moments où ils sourient parce que je sais qu’ils sont alors vraiment sincères. Pourtant, mes amis russes sourient tout le temps et sont, de fait, assez expressifs et expansifs quand on apprend à les connaître. Si tu leur racontes une bonne blague, ils éclateront de rire.

La température

Sais tu que les températures estivales à Moscou et St. Pétersbourg grimpent jusqu’à 38 degrés Celsius ?

Sais-tu que les températures estivales à Moscou et St. Pétersbourg grimpent jusqu’à 38 degrés Celsius ?

Une autre croyance populaire qui n’est pas tout à fait juste : il fait toujours froid en Russie. Partout et tout le temps, à ce que l’on dit. Cette affirmation n’est guère précise alors qu’elle devrait l’être puisqu’il est question du pays occupant le plus vaste territoire au monde (31 % de l’Eurasie tout de même).
Les températures estivales à Moscou et St. Pétersbourg grimpent jusqu’à 38 degrés Celsius. En outre, dans la ville la plus chaude, Sochi (Сочи), sur la côte de la Mer Noire, elles dépassent les 40 degrés Celsius. Ironie du sort, c’est la ville où se sont déroulés les jeux olympiques d’hiver de 2014, alors que les températures hivernales n’y descendent généralement pas en-dessous de 0 degrés. En général, il serait juste de dire qu’il fait relativement chaud l’été et relativement froid l’hiver dans la partie européenne de la Russie.
Je suis allée à Saint Pétersbourg quatre fois durant les mois d’hiver et je n’ai jamais fait l’expérience de températures inférieures à -16 degrés Celsius. D’autre part, l’année où j’ai vécu à New-York, j’ai trouvé que l’hiver y était beaucoup plus rigoureux ! Mais il y a quand même des endroits où il fait vraiment froid, par exemple à Oymyakon (Оймякон) et Verkhoyansk (Верхоянск) dans le nord-est de la Russie. Là-bas, les températures estivales ne dépassent pas 17 degrés Celsius et les records de températures négatives en hiver sont de -67 et -69 degrés Celsius.

Comme tu peux le constater, la réputation de pays froid de la Russie n’est pas tout à fait injustifiée mais n’est pas non plus véridique pour tout le pays.
Mais ne me crois pas sur parole et va découvrir la Russie par toi-même !

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*