Actualité

L’expérience sud-africaine – Partie 1

A propos de l’auteur

Giulia, 21 ans, étudiante en droit :
« J’ai toujours voulu faire du volontariat c’est pourquoi j’ai décidé un jour de m’envoler pour l’Afrique du Sud, pays aux mille couleurs. Passionnée de photographie c’est aussi un moyen pour moi de découvrir de tous nouveaux horizons » .

Vous me direz sûrement pourquoi ? Pourquoi faire un séjour linguistigque en Afrique du Sud ? Cela peut paraître une destination atypique pour un séjour linguistique mais au contraire …

La plage de Kalk Bay dans la Péninsule du Cap

La plage de Kalk Bay dans la Péninsule du Cap

Il n’y a que 10 jours que je suis arrivée dans l’immensité de la ville du Cap et j’y ai vite trouvé mes marques. Après 19 longues heures de vol, ma mère d’accueil m’a ouvert les portes de sa jolie maison dans un petit quartier appelé « Kenilworth ». En quelques instants elle a su me mettre à l’aise et m’a de suite expliqué les quelques normes de sécurité à respecter.

Vous l’avez tous entendu, la ville du Cap est dangereuse. Il faut y prendre un certain nombre de précautions et cela est vrai. Après quelques heures j’ai pu constater tous les contrastes de la ville : les murs autour des maisons, les barreaux aux fenêtres, les townships, les belles voitures, les villas avec piscine … les sans-abris. C’est dans ce contraste que j’ai fini par trouver ma place et que j’ai enfin pu commencer les découvertes. Découvertes infinies …

Après ma première journée à l’école – Good Hope Studies – j’ai directement intégré un groupe de Brésiliens sur place depuis quelques mois déjà. Il y a aussi des Angolais, des Congolais et deux autres Suisses.
C’est avec toutes ces personnes que je vais découvrir la ville. Ils m’ont montré les plages où observer les meilleurs couchers de soleil, les bars dans lesquels je devrais aller ou encore la montagne de la Table depuis laquelle il est possible d’observer la ville. En une semaine j’ai vu le bout du monde, des pingouins et des babouins, la pauvreté et la richesse … j’ai vu les couleurs de l’Afrique du Sud mais pas toutes encore.

Giulia à Boulders Beach - la plage des pingouins avec les étudiantes de Good Hope Studies

Giulia à Boulders Beach – la plage des pingouins avec les étudiantes de Good Hope Studies

Le coucher de soleil de Campa BayLe coucher de soleil de Campa Bay

Le coucher de soleil de Campa Bay

 Le but de mon voyage n’est pas seulement de perfectionner mon anglais et de découvrir ce nouveau pays à 9000 km de la Suisse … mon but est de faire du volontariat. A la fin de mon mois de cours à Good Hope Studies, je m’envolerai encore pour Jeffrey’s Bay pour ma mission. Il s’agit d’un programme encadré que l’école propose, cela était donc une opportunité pour moi qui désire soit travailler pour une ONG soit dans le domaine diplomatique. Le projet dans lequel je travaillerai est de type éducatif. Il s’agira de m’occuper des enfants dans une école … jouer, chanter, faire à manger, etc.

Mais ça c’est le reste de l’aventure, à suivre…

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*