Actualité

Entretien exclusif avec Laura, demi-pair

A propos de l’auteur

Je m’appelle Laura et j’ai 21 ans. L’année passée, j’ai fait un séjour de seize semaines en Australie en tant que demi-pair. Je n’oublierai jamais ce séjour sur la Sunshine Coast, c’était extraordinaire et j’ai beaucoup appris.

L’année dernière, d’août à novembre 2015, Laura a choisi le programme Demi-pair et effectué un séjour de seize semaines sur la Sunshine Coast en Australie. Dans un entretien exclusif avec Boa Lingua, elle nous explique pourquoi elle recommande l’activité de demi-pair et dresse un aperçu de son quotidien, principalement consacré à la fille de sa famille d’accueil, Angel.

1. Les séjours linguistiques sont populaires. Pour quelles raisons as-tu choisi la formule Demi-pair pour ton séjour ?

J’ai obtenu mon diplôme d’assistante médicale en été 2015, et je savais que j’allais partir en voyage avec mes collègues en décembre. J’avais donc besoin d’une période de transition. Mon père m’a toujours encouragée à effectuer des séjours linguistiques car, pour lui, les langues étrangères sont très importantes. Je partage d’ailleurs cette opinion. Pour le voyage qui s’annonçait, il était en outre utile de posséder des bases en anglais.

Assez vite, je me suis rendue compte que je voulais aller en Australie. J’ai choisi l’association d’un cours de langue et de l’activité de demi-pair dans une famille : je trouve en effet qu’on apprend la langue beaucoup mieux et plus rapidement dans une famille d’accueil. Beaucoup de gens m’ont dit qu’ils n’avaient pas fait beaucoup de progrès lors de leurs séjours linguistiques car ils parlaient toujours allemand entre eux. Cela vient du fait que le nombre de participants suisses est relativement élevé dans beaucoup d’écoles de langues. Je voulais absolument éviter ça. En plus, j’étais convaincue que c’est au contact des enfants qu’on apprend le plus, car ils adorent engager la discussion et attendent toujours une réponse. De plus, je trouve qu’il est plus facile de se tromper devant un enfant que devant un adulte.

Laura à Noosa

Laura à Noosa

Au bord de la mer

Au bord de la mer

2. A quoi ressemble le quotidien d’une demi-pair ?

Voici un aperçu de mon emploi du temps au quotidien : tous les matins, je réveillais Angel, la fillette de la famille, âgée de huit ans. Je préparais notre petit déjeuner, j’emballais notre repas de midi, et je contrôlais si tout était prêt pour l’école. Nous quittions la maison à huit heures. Je déposais d’abord Angel à son école, puis je me rendais à vélo à l’école de langues Lexis English. Les cours commençaient à neuf heures et se terminaient à quatorze heures. Après l’école de langues, je rentrais à la maison et j’allais chercher Angel à l’école à 14h45. Selon la météo, nous jouions ensuite dans la maison, ou passions notre temps dans le jardin, ou allions à la mer. Il ne fallait évidemment pas oublier de faire les devoirs. Le soir, je préparais le dîner pour toute la famille, ou je faisais parfois réchauffer quelque chose. Dans la mesure du possible, la mère cuisinait aussi, pour que j’aie le temps de faire mes devoirs. J’allais ensuite coucher Angel entre 20h et 21h.

3. Comment as-tu vécu ce séjour en famille d’accueil ?

J’ai eu la chance de tomber sur une super famille, qui vit sur la Sunshine Coast, à une quinzaine de minutes de la mer. Nous n’étions que trois : la mère, Andrea, sa fille Angel et moi. Angel et moi nous sommes tout de suite très bien entendues. Nous avons beaucoup joué ensemble, nous sommes allées nous baigner à la mer, nous avons construit des châteaux de sable ou tout simplement mangé des glaces. Lorsque nous en avions assez de la plage, ou que nous nous ennuyions, nous prenions le bus et faisions de petites excursions. Nous allions par exemple faire un tour au centre commercial ou observer les kangourous. Andrea travaillant en poste, elle n’était pas souvent à la maison, et lorsqu’elle était avec nous, il fallait qu’elle dorme pour être en forme pour le prochain poste. J’étais donc très souvent seule avec Angel. Mais je ne me suis jamais ennuyée. J’étais très occupée avec Angel, et elle avait toujours de nouvelles idées de choses à faire ensemble. C’est notamment grâce à elle que je parle mieux anglais maintenant. Elle m’a appris plein de nouveaux mots, me corrigeait, et lorsque parfois je ne comprenais pas, elle cherchait toujours à reformuler ses phrases.

4. Un séjour Demi-pair permet-il de bénéficier de suffisamment de temps libre ?

Avec le travail posté de la mère, je ne bénéficiais de temps libre que de manière irrégulière. Je n’étais pas libre tous les week-ends non plus. Mais lorsque j’avais du temps libre, j’allais boire un verre au Sunshine Plaza avec les autres étudiants de mon cours , ou nous allions tous ensemble à la plage. J’y allais seule parfois aussi et profitais du silence. Comme je n’étais pas libre tous les week-ends, je ne pouvais pas non plus participer à toutes les excursions. J’ai toutefois passé du temps avec mes amis sur la Gold Coast, où nous sommes restés tout un week-end. Pendant mon temps libre, je devais bien évidemment réviser. Je faisais souvent mes révisions une fois qu’Angel était au lit. Et heureusement, apprendre ne me prenait pas trop de temps. De temps en temps, nous avons aussi fait des activités toutes ensemble, comme une vraie famille. Nous avons ainsi fait l’ascension du Mount Colon, visité des chutes d’eau impressionnantes ou encore profité d’un barbecue typiquement australien.

Week-end d'excursion sur la Gold Coast

Week-end d’excursion sur la Gold Coast

Chutes d'eau du Buderim Forest Park

Chutes d’eau du Buderim Forest Park

5. Pour quelles raisons recommanderais-tu précisément l’Australie pour exercer l’activité de demi-pair ?

A mon avis, le programme Demi-pair est clairement préférable à un séjour linguistique traditionnel. On y apprend vraiment beaucoup plus de choses, car on passe tout son temps avec des enfants qui ne parlent que leur langue. On est donc obligé d’utiliser la langue étrangère apprise en cours. Evidemment, j’aurais parfois préféré aller à la plage avec mes amis plutôt que de jouer aux Lego ou aux jeux de construction, mais ces pensées ne me traversaient l’esprit que très rapidement et s’envolaient aussitôt.

Je recommanderais l’Australie, ou plus précisément la Sunshine Coast, car c’est tout simplement un endroit magnifique. Les gens y sont très gentils et les enseignants de l’école de langues Lexis English super. De plus, l’offre de loisirs de l’école est imbattable, et propose un nombre incroyable d’excursions (par ex.Fraser Island, Whitsunday Island ou Noosa). La Sunshine Coast est également un excellent point de départ si on souhaite poursuivre son voyage après le séjour linguistique.

 

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*