Actualité
Le Costa Rica ne m’a pas accueillie comme une étudiante lambda

Le Costa Rica ne m’a pas accueillie comme une étudiante lambda

Le vendredi matin, je me suis rendue à l’aéroport avec ma famille. Après l’enregistrement et un dernier café dans le bar Bye Bye, il était temps de se dire au revoir. J’étais très heureuse de partir vers de nouvelles aventures, mais en même temps, je savais que j’allais me retrouver seule pendant les trois mois de mon séjour linguistique au Costa Rica sans mes amis, ni ma famille. Ainsi, j’ai quitté ma famille avec des sentiments mitigés et j’ai pris la direction de San José.

Après plusieurs escales à Amsterdam et Panama City, je suis arrivée le vendredi soir à San José et une conductrice de l’école de langue à San José est venue me chercher. Elle m’a directement emmenée chez ma famille d’accueil et, après avoir fait brièvement connaissance, nous avons décidé de continuer à le faire le lendemain. Épuisée, mais aussi pleine d’espérance, je suis allée me coucher.

Au cours des deux jours qui ont suivi, j’ai fait plus ample connaissance avec ma famille d’accueil, qui se composait d’un frère, d’une sœur et de leur mère. Ils m’ont emmenée dans leur famille comme si j’étais le troisième enfant. J’ai vite réalisé que je n’étais pas seulement un étudiant lambda pour eux, mais un membre de la famille.

costa rica

La capitale de la Suisse d’Amérique centrale : San José

Le décalage horaire m’a beaucoup perturbée au début de mon séjour et j’étais déjà au pied levé dès 5 heures du matin et je ne faisais pas long feu le soir. On s’y habitue après quelques jours. En tant que lève-tard invétérée, j’étais vraiment très heureuse d’être réveillée tôt le matin, car je n’avais ainsi pas à lutter chaque matin avec mon réveil.

Le lundi après mon week-end, mes quatre semaines d’école ont commencé. Après un test de niveau, nous avons été répartis dans différentes petites classes et nous avons fait connaissance. Au début, nous nous sommes présentés les uns aux autres et avons fait connaissance en nous parlant avec les mains et les pieds, et puis plus tard, avec des phrases espagnoles. En plus de l’espagnol, on parle le norvégien, l’allemand, l’anglais et l’italien dans mon cercle d’amis. La réunion de différentes cultures fait tout le charme de cette expérience.
En trois jours, je me sens déjà comme chez moi là-bas. J’ai fait de nouvelles expériences et de nombreuses nouvelles m’attendent encore. Je me sens extrêmement bien à la fois à l’école et chez ma famille d’accueil et j’ai hâte de passer mon premier week-end au Costa Rica avec mes nouveaux amis…

A propos de l’auteur

Je m’appelle Mirjam et j’ai 21 ans. Je viens de terminer mes études dans une grande école spécialisée dans le tourisme et j’ai fait un séjour linguistique au Costa Rica.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*