Breaking News

Comme des initiées à travers Barcelone

[note background= »#FFFFFF »]A propos des autrices
Jana et Nathalie, deux étudiantes Suisse, partent pour la première fois sans leurs parents à l’étranger. Objectif : améliorer leurs compétences en espagnol grâce à un séjour linguistique à Barcelone. Là-bas, elles font la connaissance de Mariana et Federico et découvrent une ville surprenante.

[/note]

À tous les coins de rue, il y avait des senteurs différentes et les gens dansaient sur la musique qui venait d’un peu partout.

Nous avons rencontré Mariana et Federico le deuxième jour d’école. Mariana voulait nous montrer le côté non touristique de Barcelone, et Federico nous suivait pas à pas muni de sa caméra. Notre visite a commencé à la Tapería Piscolabis avec des délices comme du Jamón (jambon cru), des Calamaris (calamars) et du Pan de Tomate (pain de tomate). À la fin, il y a encore eu la fameuse Crema Catalana. Le ventre bien rempli, nous avons quitté les rues agitées en direction des ruelles cachées de Barcelone. Nous avons pu découvrir une tout autre facette de la ville, une ville avec des petites places, de jolies églises, des enfants qui jouent… à tous les coins de rue, il y avait des senteurs différentes, et les gens dansaient sur de la musique qui venait d’un peu partout. Nous préférions alors nous assoir et nous laisser imprégner par la joie de vivre espagnole. Pour grignoter, nous nous sommes arrêtés dans le petit Churrería El Trebol . Selon Mariana, c’est là-bas qu’on trouve les meilleurs churros de toute la ville.


Le jour suivant, nous avons poursuivi notre circuit avec Mariana et Federico. Notre objectif était Camp Nou, le stade du FC Barcelona. La visite a commencé par le musée du club de foot où l’on peut admirer les nombreux trophées, les anciens maillots et les photos du passé. Après avoir traversé les vestiaires, on arrive à la tribune et à l’espace média. L’agencement du stade nous a beaucoup impressionnées par sa grandeur et sa modernité.

Comme il pleuvait à torrents (ce qui est très inhabituel à cette période de l’année), nous avons visité deux marchés barcelonais complètement différents. Nous avons commencé par le Mercat de la Boqueria sur les Ramblas, où l’on peut trouver tous les aliments possibles et imaginables : des étals gigantesques de fruits et légumes tout comme de poisson et de viande. Si l’on veut, on peut acheter la viande la plus chère de toute la Catalogne tout comme des tripes ou bien d’autres parties animales auxquelles on ne penserait pas. Ce marché est très touristique et donc très cher, c’est pourquoi il est peu fréquenté par les habitants. Malgré tout, cela vaut la peine d’y aller, car on y trouve vraiment le côté typique d’un marché espagnol. Ensuite, nous nous sommes rendus sur un autre marché, radicalement différent, et fréquenté par les habitants, le marché de fleurs et d’aliments, le Mercat de les Flors. Contrairement au Mercat de la Boqueria, nous étions pratiquement les seules touristes. C’était bien pour nous, car la véritable attraction qu’offre ce marché était la diversité de fleurs magnifiques.


Après ça, l’heure était aux adieux, car Federico prenait son avion le soir même pour rentrer en Italie. Pour cette dernière entrevue, nous sommes allés nous poser au Cafe Emma sur la Calle de Pau Claris et nous nous sommes offert un café en guise d’au revoir. Ce furent 2 jours magiques et inoubliables.

Jana et Nathalie

About Karin

Check Also

séjour linguistique Barcelone

Séjour à Barcelone: 4 bons plans que même les locaux ignorent

Barcelone est l’une des villes les plus visitées d’Europe et n’a rien à envier aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*