Actualité

A dream came true : un trip dans les Rocky Mountains

A propos de l’auteur

Fascinée par le Canada depuis sa plus tendre enfance, Rahel a pu faire de son rêve une réalité avec un séjour linguistique à Vancouver. Un peu anxieuse au début de partir si loin de chez elle, elle a été contaminée par la fièvre du voyage et est pressée de partir découvrir les quatre coins du monde.

Dès notre arrivée, nous pouvions nous inscrire la première semaine d’école au Global Village Vancouver pour les excursions de Pâques dans les Rocheuses. Pour moi, inconditionnelle de la nature, je ne pouvais pas manquer au rendez-vous et je m’en faisais une joie immense.

Nous sommes partis le matin du Vendredi Saint à 8 heures. Notre guide, Bryan, et notre chauffeur, Bruno, nous ont chaleureusement accueillis et nous avons commencé le voyage dans la bonne humeur. La première destination se trouvait à environ 700 kilomètres (donc environ 7 heures de car) de Valemount. Après 5 heures de route, nous avons fait un court arrêt pour manger à Kamloops. Après manger, nous avons poursuivi directement en direction de Spahats Canyon, où nous avons pu, pour la première fois, faire un arrêt pour prendre des photos.

Après un autre arrêt dans un magasin de liqueur, nous sommes enfin arrivés à Valemount, après ce qui nous est apparu comme étant une éternité. Incroyable mais vrai: en dépit de la distance immense, nous nous trouvions toujours en Colombie Britannique ! Pour nous les Suisses, c’est difficilement concevable – et c’est précisément ce qui me fascine le plus au Canada.

Nous avons pris nos quartiers dans nos chambres et étions contents de manger des pâtes ! Ensuite, nous avons passé la soirée devant le feu. Nous étions 3 cars de 60 personnes, ce qui a permis un échange culturel très important et nous a donné la chance de pouvoir rencontrer des gens.

Mount Robson

Mount Robson

Le jour d’après, nous avons passé la frontière de l’Alberta. Notre première destination s’appelait Mount Robson: avec seulement 4 000 mètres de haut, il s’agit de la plus grande montagne des Rocheuses. D’après Bryan, son pic est souvent couvert de nuages, nous avons donc eu la chance de pouvoir l’admirer tout entière dans sa somptuosité.

Nous avons poursuivi en direction de Jasper – un magnifique petit village au cœur des Rocheuses. Nous avons pu profiter de notre pause de midi sous un soleil rayonnant et nous nous sommes tous un peu sentis comme chez nous en Suisse.

Le Paysage de Jasper

Le Paysage de Jasper

Bien revigorés, nous sommes repartis au bout de 2 heures environ vers les Chutes d’Athabasca, où nous nous sommes arrêtés pour prendre des photos. D’après Bryan, il s’agit des plus fortes chutes des Rocheuses – au début c’est assez « calme » jusqu’à ce que tout d’un coup l’eau de fonte explose. C’est impressionnant. Et le paysage environnant, tout simplement magnifique!

Sur la route, Bruno a freiné deux fois brutalement. C’était à cause de trois mouflons canadiens et d’une chèvre de montagne avec ses deux petits … *ohhh*. Malheureusement, pas un seul ours – nous espérions tous en voir un – mais nous avons quand même eu de l’action dans le bus!

Mouflon canadien dans les Rocheuses

Mouflons canadiens dans les Rocheuses

L’arrêt d’après se faisait à Columbia Icefield – une sorte de glaciers des Rocheuses. L’été, vous pouvez faire des visites guidées dans des bus spéciaux. Nous avons passé environ 1 heure là-bas pour prendre des photos et profiter des alentours.

Malheureusement, la météo s’est ensuite gâtée, et pendant tout le reste de notre voyage à Banff, il n’a fait que neiger. Du coup, la vue sur Waterfowl et Bow Lake était mauvaise et nous avons seulement pu les « admirer » brièvement de l’autobus. Nous avons fini par arriver jusqu’à Banff après une éternité. Bryan nous avait déjà dit que cet hôtel disposait d’un jacuzzi et d’un sauna … * youpi!*. Et l’hôtel n’a pas été en deçà de nos attentes! Donc, après avoir investi nos chambres de luxe, nous avons apprécié « l’espace détente », avant de nous remplir la panse dans le restaurant Old Spaghetti Factory et de faire la fête toute la nuit. Après le repas, nous nous sommes retrouvés dans un pub avant de partir tous ensemble dans un club. On s’est bien amusé!

« Team Swiss » aux Chutes de Bow

« Team Swiss » aux Chutes de Bow

Après une longue nuit de fête, se lever le lendemain matin fut assez difficile. Après un petit-déjeuner « Tim Hortons », nous sommes partis à Banff Gondola. Mais comme c’était férié, les horaires étaient différents, de sorte que Bruno a fait un petit détour pour traverser Banff. Entre autres choses, nous avons fait un court arrêt aux chutes de Bow. Le temps était magnifique!

Nous aurions cependant pu nous épargner Banff Gondola. Toute la montagne était couverte de brouillard et de nuages, ce qui explique pourquoi nous n’avons malheureusement rien vu. Mais ce n’est pas grave… Nous avons eu un peu de temps pour découvrir Banff avant de repartir vers le lac Louise. Comme  il était encore gelé, ce n’était malheureusement pas aussi sympathique que prévu. Mais sa taille et son paysage étaient tout simplement sublimes !

La petite déception à Lake Louise a vite été oubliée – l’arrêt d’après se faisait au lac Emerald. Le silence mystérieux et les montagnes étaient tout simplement magnifiques !

Lac Emerald

Lac Emerald

Après cela, nous nous sommes dirigés vers Golden, où nous avons passé notre dernière nuit. Après un délicieux barbecue (travers de porc, frites, salade et bien plus encore), nous avons apprécié la soirée dans le spa et nous nous sommes de surcroît autorisés une bière.

Le lendemain matin, il fallait déjà dire au revoir aux magnifiques Rocheuses. 800 kilomètres nous attendaient (soit environ 8 heures de bus). Le paysage de la vallée d’Okanagan était tout simplement sublime ! Peu avant Kelowna, nous nous sommes brièvement arrêtés sur un marché de fruits pour acheter notre repas – et qu’avons-nous vu, des gendarmes. Cela a permis à nos petits cœurs suisses de battre un peu plus vite. Après un trajet d’une heure encore, nous avons enfin pu apprécier notre pique-nique à Kelowna. Ensuite, c’est encore reparti pour 4 heures de route pour Vancouver.

Et voilà pour les Rocheuses. Conclusion: 2000 km, un trajet en bus qui n’en finit jamais, des beaux paysages, des décors magnifiques et un très bon moment avec tous les élèves de Global Village ! En bref, impressionnant – ou comme les Canadiens disent si joliment: AWESOME!

Un séjour linguistique avec des ours et des cerfs?
Tout est possible ! Nous serions heureux de t’aider à trouver la destination, l’école de langue et l’hébergement qui te conviennent.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*