Breaking News

5 conseils pour lutter contre le mal du pays

Petit coup de blues? Conseils pour lutter contre le mal du pays!
Petit coup de blues? Conseils pour lutter contre le mal du pays!

Si tu pars en voyage pour quelques jours, tu n’auras probablement pas le temps d’avoir le mal du pays. Toutefois, si c’est la première fois que tu voyages seul, par exemple dans le cadre d’un séjour linguistique pour les jeunes, ou que tu pars pour un séjour linguistique de longue durée, tu expérimenteras peut-être ce petit coup de blues. Rassure-toi, c’est tout à fait normal et passager. Voici 5 conseils pour lutter contre le mal du pays!

1. Reste en contact avec tes amis et proches

Un blog te permet de garder le contact et de conserver tes souvenirs de voyage
Un blog te permet de garder le contact et de conserver tes souvenirs de voyage

Certes, en séjour linguistique, l’objectif est de t’immerger dans la langue et de limiter l’usage de ta langue maternelle. Cela dit, cela ne veut pas dire que tu dois couper tout lien avec tes amis et proches! Alors si tu as le cafard, n’hésite pas à les contacter par téléphone, via une app de messagerie ou encore via les réseaux sociaux. Et pourquoi ne pas leur envoyer des lettres ou cartes postales? Tu peux également écrire un blog pour que tes amis et proches puissent suivre tes aventures. En outre, c’est un excellent moyen de conserver tes expériences de voyage!

2. Recrée-toi ton univers

Emporte des objets personnels pour recréer ton univers
Emporte des objets personnels pour recréer ton univers

Il est vrai qu’en voyage, mieux vaut éviter d’essayer de retrouver son pays d’origine, et s’ouvrir à son nouvel environnement. En revanche, cela ne t’empêche pas d’essayer de recréer ton petit confort. D’ailleurs, c’est l’un de nos meilleurs conseils pour lutter contre le mal du pays. Par exemple, pour te sentir rapidement chez toi dans ton nouvel hébergement, tu peux accrocher quelques photos ou des objets importants pour toi, comme une peluche de ton enfance ou le cadeau d’un être cher. Tu peux aussi organiser un repas de chez toi, par exemple une bonne fondue suisse, avec tes nouveaux amis ou colocataires!

Par ailleurs, tu peux recréer en partie ta routine habituelle, par exemple en commençant la journée en allant courir ou à la salle de sport. D’ailleurs, ne manque pas ces 5 conseils pour rester en forme en voyage.

3. Explore ton nouvel environnement

Contre le mal du pays, rien de tel que le tourisme
Contre le mal du pays, rien de tel que le tourisme

La routine est certes importante, mais c’est aussi le cas du changement! Profite d’être dans un nouvel endroit pour essayer de nouvelles choses et faire du tourisme. Explore les environs afin de te familiariser avec ta ville et ton pays d’accueil. Tu peux même essayer de nouvelles activités que tu ne peux pas faire chez toi, par exemple du surf ou de la plongée! Nous proposons d’ailleurs des cours de langue combinés à des activités. En outre, tu auras l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, ce qui facilitera ton intégration. Et si besoin, jette un œil à ces 5 applis pour rencontrer du monde.

4. Reste occupé

Essaye de rester occupé et de sortir avec tes nouveaux amis
Essaye de rester occupé et de sortir avec tes nouveaux amis

D’ailleurs, rencontrer du monde te permettra de rester occupé. En effet, il n’y a rien de pire que de s’apitoyer sur son sort en cas de coup de blues! Alors essaye d’occuper tes journées au maximum. Si tu es en séjour linguistique, profite du programme social organisé après les cours pour découvrir la région, pratiquer la langue et te faire de nouveaux amis. Tu peux également t’inscrire à une activité ou un club. Tu auras sans doute de nombreuses occasions de sortir et faire la fête, mais pense quand même à te reposer pour avoir le moral au beau fixe!

5. Fais preuve de patience

Ne désespère pas, le mal du pays est naturel et passager!
Ne désespère pas, le mal du pays est naturel et passager!

Le dernier de nos conseils pour lutter contre le mal du pays peut paraître logique. Toutefois, peu de voyageurs en tiennent compte. En effet, ils ont tendance à désespérer si le mal du pays ne disparaît pas comme par magie. Or, ce sentiment fait partie du processus d’adaptation, et il est tout à fait naturel. Alors essaye de faire preuve de patience en te disant que ça va passer. Si tu as du mal à rencontrer du monde au début, profite du temps dont tu disposes pour faire des activités que tu aimes et qui t’apaisent, par exemple lire ou te promener.

As-tu déjà expérimenté ce sentiment? N’hésite pas à partager tes propres conseils pour lutter contre le mal du pays en commentaire!

Et si tu as quelques appréhensions avant de partir...

About Elinor Zucchet

Forte de plus de 10 ans d'expérience dans le secteur des séjours linguistiques, Elinor collabore désormais avec Boa Lingua et continue de partager son "virus" des voyages et des langues. Passionnée de grands espaces, ses pays de prédilection comprennent le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Costa Rica (liste non exhaustive bien sûr !)

Check Also

La spontanéité te réserve de belles surprises

Faut-il être spontané ou prévoyant en voyage?

Quoi de mieux que de découvrir des horizons lointains, de s’immerger dans de nouvelles cultures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*