Actualité

4 semaines à Vancouver ♥

Après avoir réussi avec succès ma formation, j’ai travaillé un peu plus d’un mois dans un groupe pharmaceutique avant d’aller dans mon école des recrues à Fribourg. Comme j’allais à l’école des sous-officiers, mon retour panifié dans l’entreprise pour laquelle je travaillais avant mon service s’avérait déjà un peu compliqué. Après quelques discussions avec mon supérieur hiérarchique direct, j’ai pu convenir d’une date de reprise possible et comme je n’avais pas d’obligations pendant quelques semaines avec le parcours de sous-officier, cela me paraissait être l’occasion idéale pour faire un séjour linguistique.

Depuis le début, le Canada m’enthousiasmait et pour cette raison, j’avais déjà pris plusieurs fois contact avec Boa Lingua à ce sujet et j’ai pu réserver mon séjour environ deux mois avant le départ.
C’est avec nervosité et incertitude que j’ai embarqué dans le vol AC879 d’Air Canada le 27 juillet 2013 qui allait m’emmener jusqu’à Toronto. Arrivé là-bas, ma correspondance a été retardée en raison d’intempéries ce qui m’a rendu d’autant plus nerveux. Après une attente d’un peu plus de deux heures, j’ai pu prendre ma correspondance. Une fois arrivé à l’aéroport de Vancouver, je devais d’abord trouver mes marques. Alors que je marchais vers la borne de taxis où ma mère d’accueil m’attendait, je me suis trompé de route ce qui m’a encore coûté une heure. Après un moment, elle a – par chance – fini par me retrouver.

Vancouver, promenade en canoë, en bas à droite on peut encore apercevoir Peyto Lake

Vancouver, promenade en canoë, en bas à droite on peut encore apercevoir Peyto Lake

La vie chez ma famille d’accueil: géniale!

Une fois arrivé sain et sauf à North Vancouver, je me suis installé dans ma très jolie chambre puis je suis allé remercier Lynda afin d’aller dormir le plus rapidement possible. Le lendemain matin, Lynda m’a fait découvrir Vancouver en voiture et m’a dit beaucoup de choses sur cette magnifique et imposante ville, son environnement et la vie en Colombie-Britannique.

YES ! Yaletown Campus

Le lendemain tombait un lundi et c’était donc mon premier jour de cours à Global Village. Il a d’abord eu lieu dans la bibliothèque municipale de Vancouver, où nous avons passé le test de niveau et où on nous a donné toutes les informations utiles. J’étais fou de joie d’avoir réussi le test, parce que, grâce à cela, j’avais le droit d’aller sur le campus Yaletown de l’école. Le premier jour, j’ai rencontré beaucoup de gens très intéressants venant des quatre coins du monde. J’ai été en contact avec certains pendant les quatre semaines. Aujourd’hui encore, je corresponds de temps en temps avec des gens que j’ai rencontrés à Vancouver. Une journée ordinaire sur le campus Yaletown de l’école passait très vite et était très agréable. J’ai pu profiter du temps que je passais à l’école, l’environnement avec les autres étudiants était sympathique, intéressant et varié. Notre classe était composée de huit personnes maximum, bien qu’il y ait de nouveaux arrivants et sortants chaque semaine et que certains venaient en cours plus souvent que d’autres. L’école avait un programme pour les évènements, leurs jours et lieux de déroulement. Le week-end, de plus grands voyages étaient organisés comme dans les montagnes Rocheuses pendant quatre jours, qui fut l’une des meilleures expériences de mes quatre semaines.

Sur la route chaque minute de libre

Pendant ces quatre semaines, j’ai très peu été à la maison. Je sortais souvent avec les gens que j’avais rencontrés – parmi lesquels certains Suisses, ce qui n’a pas nécessairement eu d’impact négatif sur mon anglais. Le week-end, je n’étais jamais à la maison puisque nous étions toujours partis quelque part. Rocky Mountains (Jasper, Banff, etc.), Tofino, Victoria et Whistler sont quelques-uns des endroits que j’ai visités le week-end. Pendant la semaine, nous allions souvent manger dehors ou boire un verre, et pendant la première et la deuxième semaine, je ne suis pas rentré une seule fois avant minuit chez moi.

Dans l’ensemble, ce fut vraiment un mois réussi avec plein de nouveaux amis, des expériences et aventures spectaculaires que je n’oublierai jamais. Finalement, lorsque j’ai fait les comptes en rentrant en Suisse j’ai été heureusement surpris. Malgré les nombreuses excursions, locations de voiture, hôtels, restaurants, soirée et bien sûr l’école, la famille d’accueil et le billet d’avion, je n’avais pas autant dépensé que ce que j’avais redouté.

Bilan: ce mois a été le plus beau moment de ma vie et je ne peux que le recommander à d’autres qui ont le temps et l’argent ! Just Do it!

Un grand merci également à l’entretien-conseil professionnel et à l’aide de Boa Lingua.

Encore mieux que rester au bord d’une piscine
Tu en as marre des vacances à la plage en solo ? Alors combine les tout simplement avec un cours de langue dans une ville ou à la plage et améliore ton anglais, ton français ou ton espagnol tout en t’amusant !

A propos de l’auteur

Je m’appelle Silvio et tout a commencé lorsqu’on a attiré mon attention sur les séjours linguistiques pendant ma formation de logisticien à EFZ. De fil en aiguille, j’ai pu avoir plus d’informations et je connaissais quelques personnes qui étaient déjà parties faire un séjour linguistique à l’étranger. Je savais dès le début que c’est aussi ce que je voulais faire !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*